De l’aviron à l’Espagne, y a St-Emilion !

Salut à vous tous !

 J’ ai de la visite depuis bientôt une semaine ! Une amie de mon amie Val, Manon, est venue passer deux semaines en France et donc une semaine chez nous à Bordeaux ! Elle est arrivée jeudi passé, après maintes heures dans les grands transports en commun, d’attente… avec deux bons cernes sous les yeux. Le vendredi, déjà pimpante et excitée de découvrir la région, je lui ai proposé, vu le temps incertain, de ne pas aller trop loin. Je lui ai donc suggéré une petite visite de St-Emilion. Nous sommes allées passer l’après-midi là-bas, toutes les deux et nous avons eu de la chance d’avoir une bonne partie du ciel ben ensoleillée ! C’était vraiment un bel après-midi sans anicroche, si ce n’est qu’au retour on s’est fait jeter dehors de l’épicerie pendant qu’on cherchait en vain une canne de foie gras  sur les tablettes … c’était férié et je pense que le commis avait ben hâte de sacrer son camp …

 Samedi matin, nous deux, grandes aventurières et amoureuses du danger, sommes parties à l’assaut de la rivière Dordogne, afin de la descendre en kayak …. musclons nous un peu … Vétues d’un pseudo habit sport de kayakeuse professionnelle (on avait plutôt l’air d’être en pyjama), on est arrivées sur le site, après s’être un peu perdues sur les tites routes étroites de campagne ( @|^#@ de via michelin pas clairemoticoneCri) et après 3 bonnes heures de route … Sur place, on choisit un trajet de 16 km, trajet au cours duquel nous allions découvrir des châteaux, des falaises et des villages pittoresques … petite envie de pipi avant de s’embarquer pour la ballade :  » On a pas de toilettes, vous avez le champ de maïs à côté  » emoticone pas le choix, on s’est faufilées dans les hauts plants de maïs pour se retrouver accroupies les fesses à l’air … sympa le champ, pauvres blés d’indeemoticone … Quand on pense à un kayak, on pense à une embarcation étroite, qui chavire facilement, dont nos pieds sont à l’abri sous une genre de jupette .. nous c’était plutôt un kayak jaune banane type gros plastique comme un pédalo, les pieds ben à l’air comme dans un canot pis pas mal large surtout inchavirable (euh pas sûre de ce mot là … mais décrit bien ma pensée) … donc on s’embarque avec notre gilet de sauvetage, nos avirons pis notre pique nique … moi en avant, Manon en arrière : « gauche droite, gauche, droite, gauche, gauche gauche … droite, merrrrdddddde » .. toujours un peu long de se synchroniser les avirons … en plus dans notre ardeur de la rame, c’est pas long qu’il y avait autant d’eau dans la rivière que dans le bateau … on te gère ça nous autres le kayak … une heure après le départ, on avait une grand faim, on « stationne » le kayak en bordure de la rivière et on va s’acheter une bouteille d’eau au restaurant en bordure de route … il y avait une tite île ben cute à 3 mètre du rivage, donc on ramasse le pique nique entassé dans le baril étanche et on entreprend de traverser ces 3 mètres à pieds … euh c’est un peu creux finalement, j’en ai jusqu’au milieu des fesses, j’ai le pantalons pesant qui tombe comme une couche … on a mangé toute trempe nos bons sandwichs et on a repris notre descente … les paysages étaient fantastiques, c’était une super randonnée ! J’avais le bicep brûlant et Manon le cou barré, mais on a fini ben fière de nous autres ! En attendant que le bus de la compagnie de kayak vienne nous chercher pour nous ramener à l’auto, on a pu aller visiter le village de Larocque Gageac http://www.cc-perigord-noir.fr/fr/villages/RoqueGageac.htm (ça vaut le coup d’oeil et ça me dispense de commentaires … les images valent bien 100 000 mots dans ce cas ci !) ben amanché avec nos culottes trempées pis nos têtes de déterrées. Enfin, retour à la voiture, nouvelle envie de pipi, retour dans le champ de maïs où j’ai pris de temps de mettre 4 épis dans mon sac à dos, ça méritait ben ça … épis qu’on  goûtés hier, qui nous rappelaient un peu chez nous, mais qui étaient un peu pâlottes …c’était pas nos épis de Neuville … noyés dans le beurre et le sel ça passe toujours pis ça fait pas du tout enfler …

Dimanche, faut croire qu’on en avait pas encore assez, on s’est lancées à l’assaut de l’Espagne pour visiter et faire un peu de plage … petit trajet de 2h30 sur les autoroutes … rien de bien agréable me direz-vous ! Eh bien détrompez-vous, parce qu’au tournant à environ 20 minutes de l’espagne s’est affichée devant nous la chaîne des Pyrennées dans toute sa splendeur ! http://www.pyrenees-online.fr/galerie_photos/index.php avec un pic enneigé à l’horizon .. .franchement c’est de toute beauté ! En arrivant à San Sebastian en Espagne, il a encore fallu se démerder avec la route et les grands panneaux espagnols … on a eu de la chance faut croire puisqu’on y est arrivées sans trop de difficulté, saines et sauves et avons découvert la ville et sa plage au centre ! http://www.inaise.org/images/San%20Sebastian%202006/dinner3.htm ça va vous donner une idée, mais c’est encore plus beau que ça … avec les Pyrénés qui bordent la ville de chaque côté ! On a fini par commander un lunch dans un restaurant avec mes 8 mots espagnols que je me souvenais pis on est allées le manger sur la plage, devant l’océan turquoise ! Après, chaleur oblige, on est allées se baigner … on reste à peu près 1h dans l’eau et en ressortant, on ne trouvait plus nos affaires … là petit pincement de panique … j’avais pas mes lunettes, ma sacoche, les clés de l’auto, Manon pareil … et en plus j’étais pas d’une grande aide, je voyais tellement rien, je courais vers les places vides comme une grande énarvée ! En moment donné Manon me dit  » on dirait que c’est nos affaire là tout en tas … » on y vas … tout était enroulé dans le drap qu’on s’était amené en guise de couverte de plage … et un monsieur qui vient nous voir, tout énarvé, espagnol de surcroît et qui gesticulait en parlant … on a fini par comprendre qu’il a dû tasser nos affaires, la marées avait monté pendant notre baignade insouciante ! Heureusemet qu’il était là ! On l’a inondé de Mucha gracias senor … pis on s’est reculées vers le fond ! ensuite, petite visite de la vieille ville … très jolie et ensuite petite bière mériée en terrasse ! una cerveza por favor ! (moi je voulais d’autre chose, mais je ne savais pas comment le commander alors j’ai pris une bière par dépit jusqu’à temps qu’au moment de payer il me parle dans un anglais parfait …)

Ensuite, retour sur Bordeaux  avec un tit détour à St-Jean de Luz, un des plus beaux villages de France, un petit caprice de ma part …. alors là je suis litérallement tombée amoureuse de ce village magnifique, pittoresque et super typique ! on m’aurait donné là un appart pis je déménageais dans la demie heure ! http://photos.linternaute.com/paysville/32376/473682/7013666034/port-de-saint-jean-de-luz/ et http://www.photos-de-villes.com/photos/saint-jean-de-luz-photo-13.php C’est évident que ça ne remplace pas de sentir l’ambiance sur place, mais franchement c’était magnifique ! Au centre près du port, les artistes peignent des toiles en direct … on a acheté des petites chose spour le souper dont du jambon à 4 € la tranche .. .eh oui il m’a dit que c’était cher, mais à ce point Indeci … heureusement il était fondant ! Nous sommes arrivées à mon appart vers 8h30 …

 Grosse journée, grosse fin de semaine, plein de beaux souvenirs !

Bonne journée !

Christine qui arrive dans une semaine … et qui fête ses 30 ans dans 10 jours emoticone

XXXXXXX

 

Articles récents

Une bombe dans le train ….

Salut !

Je n’ai pas été victime d’un attentat …. c’est juste un titre pour vous inciter à me lire jusqu’au bout ….

 MOn amie française m’ayant gentiment offert de me prêter sa télé plus grosse que la mienne, j’ai gentiment offert à mon chum de prendre celle de l’appart pour l’amener à Limoges … après moult heures de réflexions intenses vautré dans le canapé comme une vache, il a finalement accepté ma proposition et est parti à LImoges ce matin, la télé sous le bras (façon de parler c’est moi qui l’a descendue pendant qu’il trainait son sac et son ordi) … ON se parle un peu plus tôt et je demande des nouvelles de ladite télé … IL me dit que tout va bien, il n’a qu’à aller chercher un fil pour le câble et c’est bon … je lui rappelle aimablement qu’il ne doit pas oublier de faire rechercher les canaux s’il veut que ça marche (me semble qu’on a pas ça à faire sur nos bonnes télés canadiennes …. oui ?) et là il me répond toujours d’un ton avenant, que non il n’oubliera pas, et il me demande un rappel de la procédure … (tu prends la manette, bouton menu et recherche de canal, facile !!!) et lui d’un ton légèrement angoissé  » euh j’ai oublié la télécommande y a un autre moyen de le faire » ? Moi  :  » euh ben y a le bouton menu sur la télé ? » Lui détaillant la télé sous tous ses angles: « euh non, y a juste le volume et les boutons pour changer de chaîne » … là on éclate de rire parce qu’il n’y a rien d’autre à faire … et là je dis pour rire:  » je vais te l’envoyer par train » et lui de me prendre au sérieux me demande de l’amener à la gare et de trouver quelqu’un qui va lui ramener et lui va l’attendre à l’arrivée du train … ah non … pognée pour aller au centre ville à l’heure du traffic, me promener dans la gare à la recherche d’un poisson qui va prendre ma télécommande, je vais passer pour une grosse nouille … ben je l’ai faite quand même … LImoges, c’est toujours un train qui dessert au moins 48 autres destinations donc pas évident de trouver quelqu’un qui y va vraiment … en plus tout le monde se méfiait, ça avait l’air de tenter à personne, y en a même qui se retournait à mon arrivée c’est pour vous dire …. bref y a fallu que j’attende un deuxième départ de train, que je me rende sur la voie la plus éloignée de l’accueil, et que je cours … en plus le train était déjà là, y avait pu un passager dehors, j’ai pas eu le choix de m’adresser au chauffeur … (je me disais qu’il allait sûrement penser que c’était une télécommande pour une bombe …) Pantoute ! IL m’a pas posé de questions, il a dit oui tout de suite et il était super gentil ! Je lui ai laissé mon précieux bien entre les mains et j’ai récupéré ma voiture stationnée à l’arrêt minute depuis au moins 1h, heureuse quand même d’avoir réussi … J’allais finir mon message en vous disant que mon chum avait bien récupéré le tout au chauffeur à l’arrivée du train et que c’est lui ce soir qui était vautré pour écouter la télé … mais non, il vient juste de m’appeler pour me dire que ça marche pas … son antenne a l’air morte ou je ne sais pas  … bref vaut mieux en rire de toute façon on n’y peut rien … j’ai mis un pot de fleurs fanées à la place de ma télé … plus art déco, moins vivant et pas mal plus chiant la nature morte ….

Bonne soirée télé …

Gros bisous,

Christine XXXXXX


Retour d’Afrique …. reprise catastrophique !

Bonjour à vous tous !

J’ai su que votre été n’est pas formidable ce qui remet en question mon idée de venir faire une tite visite fin août … mais bon on sait jamais je vais peut-être ramener les 32 degrés qui nous chauffent ici actuellement .. et de toute façon je ne vais pas fêter mes 30 ans loin de vous certain !

 Je suis revenue du Burkina dimanche passé … j’ai été malade presque tout le long, je me suis crevée physiquement à faire du ciment, porter des briques ou encore piocher, je me suis douchée à l’eau froide, j’ai dormi sur une chaise longue à baldaquin (euh ben surmonté d’une moustiquaire … moins princesse …), j’ai dû aller au toilette dans le bois sur un nid de fourmis rouges, j’ai bouffé la même chose pendant des jours et des jours à en être écoeurée, j’ai conduit des heures alors que j’avais une gastro, je me suis fait manger les jambes par des puces urtiquantes, mes cheveux on eu une allure de paille rêche tout le long, j’ai fait ma lessive à la main, j’ai cassé une chaise de patio en plein représentation de théâtre, il a fait 38 degrés le jour, 30 degrés la nuit presque tous les jours avec un taux d’humidité élevé, j’étais sale en permanence, pas maquillée, pas sexy pour deux cennes, pas peignée, mal habillée … j’ai fait un voyage EXCEPTIONNEL ! C’était génial ! J’en ai pris plein la tête, plein les yeux et plein le coeur … j’ai fait des rencontres, tissé des liens, vu des paysages splendides, observé un troupeau d’éléphants dans leur milieu naturel, aperçu des hippoppotames nager, me suis assise sur un crocodile (oui oui pour vrai !), ai cohabité avec des geikos, traversé une cascade pieds nus, escaladé d’immenses dômes en granit, bravé les vendeurs sur les marchés, partagé les danses et chants des habitants, vu des levers et couchers de soleil magnifiques, endormi au son des cigales, réveillé par le chant du coq, me suis émerveillée devant des ciels étoilés incroyables….

J’ai repris le boulot le lendemain, pas besoin de vous dire que je n’ai pas été très efficace, j’étais trop fatiguée … ça fait 3 jours et je commence à peine à être moins fatiguée … vous devez vous demander pourquoi je n’ai pas pris de congés ? Tout simplement parce que après 25 jours passés avec le groupe 24h sur 24h, j’avais peur de me sentir seule … la séparation d’avec les enfants n’a pas été facile, on s’était tous attachés les uns aux autres …..

Je vous laisse sur ce premier message de retour ….

Gros bisous,

Christine XXXX Cool

Articles plus anciens

Anecdote du jour !

Retour en terres françaises ….

Je suis devin !

Ma grand fin de semaine de travail …. Olé !

Le repas de fête de Nadjib pour ses 25 ans !

J’essaye de mettre des photos …

Tannée du piton qui envoit le message à ma place !

toute une vie avec.... |
MON P'TIT CARNET DE BORD A MÔA |
ludistyle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | un triangle scalène
| Timothée et compagnie
| You will find no interest i...