savourons dans la joie et l’allégresse …. les largesses de l’Etat

ArgentHello,

 Fait 15 avec un soleil ultra jaune, dans un ciel méga bleu et suis au bureau à me taper des projets de délibération emoticone … Oh la joie et l’extase ….

 Faut que je vous raconte ma taxe d’habitation … A chaque année, on reçoit une taxe d’habitation à payer, dont le montant est déterminé par la surface occupée et la ville où tu habites … Pour 2008, j’ai reçu ma taxe en septembre dernier : un beau 544 € à payer IMMEDIATEMENT dans les 15 jours sinon tu as une majoration de 10% bien sûr …. il rigole pas l’Etat …. MOi qui venait de tout régler mon impôt de l’année en un seul versement (parce qu’ici c’est pas enlevé sur les salaires … ben nonnnnn faut que tu penses à t’en mettre de côté pour ça … très très agréable …si si … ) le mois d’avant je trouvais que ça faisait quand même pas mal d’argent à sortir de même …. donc je prends la décision de le mensualiser sans frais sans intérêt … j’ai rien à perdre … je m’inscris donc dans les 48 heures et reçois mon contrat de mensualisation dans les 2 semaines suivantes qui précisent que les mensualités débuteront en janvier, réparties sur 10 mois …. très bien je me dis !

 tout se passe bien jusqu’au retour de mon voyage à Québec pour Noël .. en effet, dans ma boîte aux lettres, un courrier de l’Etat qui me dit que ma taxe d’habitation n’est pas payée et que je suis désromais rendue à 598 € …. QUOI !!!! je m’exclame, indignée !!!! Sont fous ou quoi ???

Dès le lundi, j’appelle la trésorerie de Bordeaux, armée de mon contrat de mensualisation ET arborant-un-air-bête-de-circonstance et attendant de pied ferme le ALLO du commis ….

- Allo ?????

- MOi: racontant le problème en finissant par : » J’ai SOUS les yeux le contrat de mensualisation envoyée par VOS services le X/x/2008 et ayant comme le numéro le XXXXXX  » …..

- Le gars des impôts :  » Oui madame un instant je vérifie »

Moi m’attendant à un « toutes nos excuses madame, vraiment désolé, si tous nos citoyens étaient comme vous : honnêtes, rapides dans le paiement, heureux de payer des impôts (oui bon c’est pas tellement vrai ArgentArgent), sympas, polis, intelligents, etc. etc. etc.  »

je l’entends plutôt me dire d’une voix nasillarde et lasse :

- « Oui mais vous l’avez pas payé votre taxe …. « 

- Moi: « Comment ça pas payé ??? je l’ai MEN-SU-A-LI-SéE … c’est pas assez clair ça ????

- Lui avec une voix tannée d’expliquer aux plus débiles de la société (dont moi) et en soupirant :  » Votre mensualisation, c’est pour payer en avance la taxe de l’année prochaine »

emoticoneSe taitSurpriseemoticone

- Moi pour ne pas perdre la face :  » Oui mais vous ne savez pas si je vais habiter encore le même logement comment vous pouvez savoir d’avance combien je vais payer ? « (c’est intelligent comme question non ?)

- lui (re-soupir)  » ben vous aurez déjà ça de payé pis on ajustera pendant l’année »

- Moi:  » ….. Ah ….. »

- Lui: » Bon vous nous l’envoyer votre chèque ???? »

- Moi pensant ding ding ding 598 € après Noël youpi … répondant:  » Ben oui, il faut que je paye la pénalité aussi ? parce que franchement je n’avais pas compris … »

- Lui: « envoyez le chèque avec la pénalité et faites une lettre de réclamation »

Me suis donc empressée d’envoyer le put**** de cib*** de tab***** de cal***** de chèque accompagné d’une belle lettre expliquant ma débilité de compréhension, mon état de canadienne-fraîchement-débarquée-ha-ha-ha …

Evidemment j’ai eu aucune réponse à mon courrier fabuleux et j’ai bien sûr pu constater le grand retrait des 598 € de mon compte dans les 48 heures ….. sluuuuurpppp sluuuurppp l’Etat s’est servi …

Hier, en ouvrant mon courrier de l’Etat en me disant: « qu’est-ce-qu’ils-veulent-encore-ciboire », j’ai eu la surprise de trouver un CHEQUE de remboursement de ma pénalité …. un chèque à mon nom de 54 € …. je pense le prendre en photo et l’encadrer … ils ont dû se dire que nous  les Québécois-arriérés-et-nomades-qui-se-déplacent-encore-en-canot-et-qui vivent-dans-des-tipis, on va quand même faire un geste sympa envers ces demeurés …

J’hésite quasiment à le déposer tellement je n’y crois pas ….

Le printemps montre des signes à Québec ? les tits oiseaux vous chantent pas l’été ??

Bizzzzzzzzz

Christine XXXXXXX

ps: retournons à nos projets de délibération excitants … juste à y penser, je sens l’envie du suicide qui me prend … emoticone

 


Archives pour la catégorie Liens

snôôôôôôôôôbisme intense !

Je vous salue, en ce mercredi 18 février  !

 Bordeaux: Temps gris, environ 7 degrés, il est 9h20 am …

Ca y est, j’ai déménagé … je fais maintenant partie de la HAUTE … eh oui, dans le quartier nec plus ultra du Vieux Bordeaux, l’Hyper centre, comme on dit ici … THE quartier … et le put*** de camion de poubelles qui passe toutes les nuits emoticone emoticone beeeeep beeeeep brrrrrrrooouuuummmmm vrrrrrrrrrrr binnnngggg bannnngg … en face de ma fenêtre de chambre, je pense qu’en ouvrant la fenêtre le chauffeur est à ma hauteur … et sans parler des fêtards qui s’en donnent à coeur joie dans les chansons vers les 3h du matin en zigzaguant dans la rue … déjà que j’ai le sommeil méga léger … j’ai maintenant des cernes ultra profonds comme si j’avais de l’ombre à paupière en dessous …  J’ai trouvé une solution : me mettre des boules QUIES dans les oreilles (petites boules en cire ) et je me cale la tête dans un oreiller … ça ne marche pas mais au moins j’essaie … je me dis que je tomberai bien de sommeil quand mon corps n’en pourra plus … emoticone Mais détrompez vous dès maintenant: j’adore ça !!!! C’est génial !!!

Je dois vous ranconter mon déménagement : à 8h moins le quart, par une pluie battante, mes deux déménageurs ont sonné à ma porte: on vous a pas réveillée ??? nenon … l’un: accent botché et air grognon, environ 45 ans, mais quand même l’air travaillant et l’autre:plus sympa, début cinquantaine, mais coupe courte en brosse, deux gros anneaux en or dans les oreilles, petit (5 pieds 6), une grosse chaîne en or dans le cou et surtout, une méga moustache large d’au moins 5 cm et qui dépassait de chaque côté de la face d’au moins 4 cm … arrrrkkkkk c’était tellement laitte, le vrai cliché de la grosse moustache botchée qui dépasse … Ils ont chialé toute la journée, ils se sont chicanés le 3/4 du temps, ils ont pris beaucoup de pauses, ils ont fumé dans mon appart à tour de bras sans me demander mon avis emoticoneemoticone, ils m’ont perdu un morceau de meuble … mais bon … Le pire c’est pas ça … le matin j’avais entendu la moustache dire à l’autre que sa femme je sais pas trop quoi … donc dans la matinée la moustache me demande si j’ai hâte à l’été et si je vais souvent à la plage …

- moi » oh oui j’aime bien, j’y vais assez souvent »

- et lui  » ah moi aussi, mais j’y vais seul »

- Moi:  » ah bon votre femme n’y vas pas avec vous? »

- Lui  » Moi? j’ai pas de femme, c’est juste une amie, mais on pourrait y aller ensemble si vous voulez » emoticoneemoticone (moi avec la moustache à la plage ??? mon dieu!)

- Moi: « mais votre amie ne va pas aimer ça »

- lui:  » non mais je suis seul en ce moment en fait  » ( pauvre femme elle a dû être tannée de la moustache qui froufroute )

- moi : » Ah… » et j’ai changé de pièce …

- Lui plus tard :  » Z’avez pas des enfants vous ? »

- Moi : » Non pas encore »

- Lui :  » Z’en voulez pas ? »

- Moi : « Oui oui »

- Lui:  » J’aime ça moi les bébés (là il a sorti son téléphone portable pour me montrer toutes ses criss de photos il devait y en avoir 267 pour fnalement me montrer une photo de lui tenant un bébé dans ses bras) Lui  » C’est pas le mien là, c’est celui d’une amie »

- moi : « Ah »

- Lui:  » Je pourrais vous laisser mon numéro de tel à la fin de la journée, comme ça on ira à la plage ensemble et plus si affinités hé hé hé  » emoticoneemoticoneemoticoneemoticone (euh y a pas de mots .. c’est déprimant emoticone)

- Moi (pensant qu’il n’avait pas fini encore de tout embarquer mes affaires, on était seulement le matin encore, je n’avais pas envie que l’ambiance devienne pourrie) : « hahahahahahah on verra »

- lui:  » oui vous me le rappellerez sinon je vais oublier de vous le donner »

- Moi pensant « yessssss » répondant : « oui oui vous inquiétez pas »

Je me suis quand même dit à ce moment précis qu’il allait être un gros lourd toute la journée Moustache si je ne faisais pas quelque chose alors j’ai appelé au secours un ami en lui demandant s’il était libre l’après-midi pour venir me tenir compagnie pendant mon déménagement ….

Une fois le camion plein, ils me disent:  » on est prêt à partir, on va s’avancer vers la rue, mais passez devant, pour nous montrer le chemin » Moi: « ok très bien donnez-moi deux minutes le temps de prendre mes affaires » .. ben ciboire deux minutes plus tard, ils n’étaient plus là, ils ne m’avaient pas attendue, je n’avais pas leur numéro de tel … je ne savais même pas quel chemin ils avaient pris, il y en a plusieurs … j’étais enragée … j’ai été obligée d’appeler la compagnie de déménagement qui les a appelés et qui m’ont rappelée .. bref … Dans l’après-midi, ils arrivent avec le camion pour décharger, ils étaient ben enragés qu’il n’y ait pas d’ascenseur (c’est quand même juste un premier étage, ils ont certainement vu pire) … ils ont donc commencé à tout décharger… ils soufflaient comme deux boeufs, Moustache était rouge come un coq… ça été lonnnngggg … en moment donné ils me prennent à part :  » C’est qui ce jeune homme là ?? (parlant de mon ami) » Moi (profitant de la brèche):  » Oh un ami  … qui travaille fort pour devenir mon fiancé emoticone » Moustache l’air abattu:  » ah … et vous êtes intéressée ?  » Moi:  » eh ben je sais pas trop encore, c’est vrai qu’il est super sympa, jeune, pas d’enfants, pas marié, bel homme » … Lui complètement déprimé  » ah … » en finissant il me dit:  » Bon ben je ne vous laisserai pas mon no de tel, je sais bien que vous ne m’appellerai pas… avec ce jeune homme là qui vous fait la cour … »  Moi:  » oui je pense aussi, mais merci en tout cas pour le déménagement … » Et là j’ai des frissons chaque fois que je m’imagine ne serait-ce qu’un quart de seconde débarquer à Québec au bras de Moustache et vous le présenter … hahahahahahhahhahah

Sinon ça baigne … je prends des marches de santé pour me rendre à ma voiture et mes pieds dans mes talons hauts n’aiment pas particulièrement les chemins pavés du Vieux Bordeaux … faut que je pense à trainer des bottes plates ou des souliers plats … choses qui ne foissonnent pas dans mon garde robes …

Gros bizzzzzzous

XXXXXXXX

Homme euh Home sweet home …

Salut,

 je suis enfin rendue au terme me de mon long périple de retour qui s’est, ma foi, déroulé presque sans anicroche … je dis presque parce que après mon vol vers Toronto, ma marche d’environ 12 km dans les corridors interminables de l’aéroport ET mon attente de 4h30, nous sommes finalement embarqués à bord de l’avion qui celui-ci, juste pour rajouter un peu d’attente, a décollé une heure plus tard … ben oui on a attendu un agent de bord pendant une demie heure pis ensuite il a fallu passer sur la surface de dégivrage parce que la surface de l’avion était trop gelée … je sais pas vous autres, mais moi je me sentais pas tellement rassurée par cette manipulation (j’imaginais aisément l’avion geler en cours de route pis tomber comme une roche dans le grand océan loin en bas emoticone …. en tout cas, on roule (longtemps) sur la piste pour finalement atteindre un genre de gros lave auto et là des grues nous entourent et dégivrent l’avion …. ça pris environ 10 minutes …. Finalement on s’avance vers la piste de décollage …. pis on fais le line up pendant genre 25 minutes y avait d’autres décollages avant nous autres … j’étais assez tannée …. on est finalement atterri à Paris avec une heure de retard Indeci!!

 Je passe super vite aux dounaes youpi et je me rends illico au grand tapis de bagages … ma première valise sort environ 10 minutes après le début c’est pas si pire …. là j’attends j’attends j’attends l’autre criss de valise pendantr au moins une heure … pas de trace … je vais finalement voir deux agents d’aéroport et je leur demande si tous les bagages sont sortis … ils me répondent oui d’un air nonchalant et me propose d’aller faire une réclamation …. là je pensais au grand contenu de ma valise pis je paniquais terriblement … c’était évident que ma valise était perdue à jamais qu’on allait tout me voler dedans … bref je vais voir la madame des bagages pis je lui dis … alors là elle me dit « ah oui Larouche ça me dit quelque chose … votre valise est arrivée sur le vol d’avant elle est là juste à côté  » J’étais comme super contente pis en même temps ben enragée emoticone me semble qu’ils auraient pu m’appeler par l’interphone pour me le dire … j’aurais perdu un peu moins de temps …. bref … je suis repartie avec mes deux valises vers le bus qui m’a ramenée à Paris où j’ai mis mes bagages en consigne et je me suis ensuite rendue à mon hôtel 1 étoile  pas trop loin de la gare … un peu botché, pas tellement insonorisé, mais propre et surtout parfait pour une nuit j’ai vu pire !

A matin j’avais mon train à 8h10 .. tout a bien été, mon char était encore là pis il a parti comme un neuf ! J’ai passé la journée devant la télé étant encore sur le décalage emoticone …

Retour au travail demain … fin officielle des vacances emoticone

A bientôt

Comme dirait ma cousine Julie qui m’imite  » Gros bisous »

Christine XXXXX

De l’aviron à l’Espagne, y a St-Emilion !

Salut à vous tous !

 J’ ai de la visite depuis bientôt une semaine ! Une amie de mon amie Val, Manon, est venue passer deux semaines en France et donc une semaine chez nous à Bordeaux ! Elle est arrivée jeudi passé, après maintes heures dans les grands transports en commun, d’attente… avec deux bons cernes sous les yeux. Le vendredi, déjà pimpante et excitée de découvrir la région, je lui ai proposé, vu le temps incertain, de ne pas aller trop loin. Je lui ai donc suggéré une petite visite de St-Emilion. Nous sommes allées passer l’après-midi là-bas, toutes les deux et nous avons eu de la chance d’avoir une bonne partie du ciel ben ensoleillée ! C’était vraiment un bel après-midi sans anicroche, si ce n’est qu’au retour on s’est fait jeter dehors de l’épicerie pendant qu’on cherchait en vain une canne de foie gras  sur les tablettes … c’était férié et je pense que le commis avait ben hâte de sacrer son camp …

 Samedi matin, nous deux, grandes aventurières et amoureuses du danger, sommes parties à l’assaut de la rivière Dordogne, afin de la descendre en kayak …. musclons nous un peu … Vétues d’un pseudo habit sport de kayakeuse professionnelle (on avait plutôt l’air d’être en pyjama), on est arrivées sur le site, après s’être un peu perdues sur les tites routes étroites de campagne ( @|^#@ de via michelin pas clairemoticoneCri) et après 3 bonnes heures de route … Sur place, on choisit un trajet de 16 km, trajet au cours duquel nous allions découvrir des châteaux, des falaises et des villages pittoresques … petite envie de pipi avant de s’embarquer pour la ballade :  » On a pas de toilettes, vous avez le champ de maïs à côté  » emoticone pas le choix, on s’est faufilées dans les hauts plants de maïs pour se retrouver accroupies les fesses à l’air … sympa le champ, pauvres blés d’indeemoticone … Quand on pense à un kayak, on pense à une embarcation étroite, qui chavire facilement, dont nos pieds sont à l’abri sous une genre de jupette .. nous c’était plutôt un kayak jaune banane type gros plastique comme un pédalo, les pieds ben à l’air comme dans un canot pis pas mal large surtout inchavirable (euh pas sûre de ce mot là … mais décrit bien ma pensée) … donc on s’embarque avec notre gilet de sauvetage, nos avirons pis notre pique nique … moi en avant, Manon en arrière : « gauche droite, gauche, droite, gauche, gauche gauche … droite, merrrrdddddde » .. toujours un peu long de se synchroniser les avirons … en plus dans notre ardeur de la rame, c’est pas long qu’il y avait autant d’eau dans la rivière que dans le bateau … on te gère ça nous autres le kayak … une heure après le départ, on avait une grand faim, on « stationne » le kayak en bordure de la rivière et on va s’acheter une bouteille d’eau au restaurant en bordure de route … il y avait une tite île ben cute à 3 mètre du rivage, donc on ramasse le pique nique entassé dans le baril étanche et on entreprend de traverser ces 3 mètres à pieds … euh c’est un peu creux finalement, j’en ai jusqu’au milieu des fesses, j’ai le pantalons pesant qui tombe comme une couche … on a mangé toute trempe nos bons sandwichs et on a repris notre descente … les paysages étaient fantastiques, c’était une super randonnée ! J’avais le bicep brûlant et Manon le cou barré, mais on a fini ben fière de nous autres ! En attendant que le bus de la compagnie de kayak vienne nous chercher pour nous ramener à l’auto, on a pu aller visiter le village de Larocque Gageac http://www.cc-perigord-noir.fr/fr/villages/RoqueGageac.htm (ça vaut le coup d’oeil et ça me dispense de commentaires … les images valent bien 100 000 mots dans ce cas ci !) ben amanché avec nos culottes trempées pis nos têtes de déterrées. Enfin, retour à la voiture, nouvelle envie de pipi, retour dans le champ de maïs où j’ai pris de temps de mettre 4 épis dans mon sac à dos, ça méritait ben ça … épis qu’on  goûtés hier, qui nous rappelaient un peu chez nous, mais qui étaient un peu pâlottes …c’était pas nos épis de Neuville … noyés dans le beurre et le sel ça passe toujours pis ça fait pas du tout enfler …

Dimanche, faut croire qu’on en avait pas encore assez, on s’est lancées à l’assaut de l’Espagne pour visiter et faire un peu de plage … petit trajet de 2h30 sur les autoroutes … rien de bien agréable me direz-vous ! Eh bien détrompez-vous, parce qu’au tournant à environ 20 minutes de l’espagne s’est affichée devant nous la chaîne des Pyrennées dans toute sa splendeur ! http://www.pyrenees-online.fr/galerie_photos/index.php avec un pic enneigé à l’horizon .. .franchement c’est de toute beauté ! En arrivant à San Sebastian en Espagne, il a encore fallu se démerder avec la route et les grands panneaux espagnols … on a eu de la chance faut croire puisqu’on y est arrivées sans trop de difficulté, saines et sauves et avons découvert la ville et sa plage au centre ! http://www.inaise.org/images/San%20Sebastian%202006/dinner3.htm ça va vous donner une idée, mais c’est encore plus beau que ça … avec les Pyrénés qui bordent la ville de chaque côté ! On a fini par commander un lunch dans un restaurant avec mes 8 mots espagnols que je me souvenais pis on est allées le manger sur la plage, devant l’océan turquoise ! Après, chaleur oblige, on est allées se baigner … on reste à peu près 1h dans l’eau et en ressortant, on ne trouvait plus nos affaires … là petit pincement de panique … j’avais pas mes lunettes, ma sacoche, les clés de l’auto, Manon pareil … et en plus j’étais pas d’une grande aide, je voyais tellement rien, je courais vers les places vides comme une grande énarvée ! En moment donné Manon me dit  » on dirait que c’est nos affaire là tout en tas … » on y vas … tout était enroulé dans le drap qu’on s’était amené en guise de couverte de plage … et un monsieur qui vient nous voir, tout énarvé, espagnol de surcroît et qui gesticulait en parlant … on a fini par comprendre qu’il a dû tasser nos affaires, la marées avait monté pendant notre baignade insouciante ! Heureusemet qu’il était là ! On l’a inondé de Mucha gracias senor … pis on s’est reculées vers le fond ! ensuite, petite visite de la vieille ville … très jolie et ensuite petite bière mériée en terrasse ! una cerveza por favor ! (moi je voulais d’autre chose, mais je ne savais pas comment le commander alors j’ai pris une bière par dépit jusqu’à temps qu’au moment de payer il me parle dans un anglais parfait …)

Ensuite, retour sur Bordeaux  avec un tit détour à St-Jean de Luz, un des plus beaux villages de France, un petit caprice de ma part …. alors là je suis litérallement tombée amoureuse de ce village magnifique, pittoresque et super typique ! on m’aurait donné là un appart pis je déménageais dans la demie heure ! http://photos.linternaute.com/paysville/32376/473682/7013666034/port-de-saint-jean-de-luz/ et http://www.photos-de-villes.com/photos/saint-jean-de-luz-photo-13.php C’est évident que ça ne remplace pas de sentir l’ambiance sur place, mais franchement c’était magnifique ! Au centre près du port, les artistes peignent des toiles en direct … on a acheté des petites chose spour le souper dont du jambon à 4 € la tranche .. .eh oui il m’a dit que c’était cher, mais à ce point Indeci … heureusement il était fondant ! Nous sommes arrivées à mon appart vers 8h30 …

 Grosse journée, grosse fin de semaine, plein de beaux souvenirs !

Bonne journée !

Christine qui arrive dans une semaine … et qui fête ses 30 ans dans 10 jours emoticone

XXXXXXX

 

Une bombe dans le train ….

Salut !

Je n’ai pas été victime d’un attentat …. c’est juste un titre pour vous inciter à me lire jusqu’au bout ….

 MOn amie française m’ayant gentiment offert de me prêter sa télé plus grosse que la mienne, j’ai gentiment offert à mon chum de prendre celle de l’appart pour l’amener à Limoges … après moult heures de réflexions intenses vautré dans le canapé comme une vache, il a finalement accepté ma proposition et est parti à LImoges ce matin, la télé sous le bras (façon de parler c’est moi qui l’a descendue pendant qu’il trainait son sac et son ordi) … ON se parle un peu plus tôt et je demande des nouvelles de ladite télé … IL me dit que tout va bien, il n’a qu’à aller chercher un fil pour le câble et c’est bon … je lui rappelle aimablement qu’il ne doit pas oublier de faire rechercher les canaux s’il veut que ça marche (me semble qu’on a pas ça à faire sur nos bonnes télés canadiennes …. oui ?) et là il me répond toujours d’un ton avenant, que non il n’oubliera pas, et il me demande un rappel de la procédure … (tu prends la manette, bouton menu et recherche de canal, facile !!!) et lui d’un ton légèrement angoissé  » euh j’ai oublié la télécommande y a un autre moyen de le faire » ? Moi  :  » euh ben y a le bouton menu sur la télé ? » Lui détaillant la télé sous tous ses angles: « euh non, y a juste le volume et les boutons pour changer de chaîne » … là on éclate de rire parce qu’il n’y a rien d’autre à faire … et là je dis pour rire:  » je vais te l’envoyer par train » et lui de me prendre au sérieux me demande de l’amener à la gare et de trouver quelqu’un qui va lui ramener et lui va l’attendre à l’arrivée du train … ah non … pognée pour aller au centre ville à l’heure du traffic, me promener dans la gare à la recherche d’un poisson qui va prendre ma télécommande, je vais passer pour une grosse nouille … ben je l’ai faite quand même … LImoges, c’est toujours un train qui dessert au moins 48 autres destinations donc pas évident de trouver quelqu’un qui y va vraiment … en plus tout le monde se méfiait, ça avait l’air de tenter à personne, y en a même qui se retournait à mon arrivée c’est pour vous dire …. bref y a fallu que j’attende un deuxième départ de train, que je me rende sur la voie la plus éloignée de l’accueil, et que je cours … en plus le train était déjà là, y avait pu un passager dehors, j’ai pas eu le choix de m’adresser au chauffeur … (je me disais qu’il allait sûrement penser que c’était une télécommande pour une bombe …) Pantoute ! IL m’a pas posé de questions, il a dit oui tout de suite et il était super gentil ! Je lui ai laissé mon précieux bien entre les mains et j’ai récupéré ma voiture stationnée à l’arrêt minute depuis au moins 1h, heureuse quand même d’avoir réussi … J’allais finir mon message en vous disant que mon chum avait bien récupéré le tout au chauffeur à l’arrivée du train et que c’est lui ce soir qui était vautré pour écouter la télé … mais non, il vient juste de m’appeler pour me dire que ça marche pas … son antenne a l’air morte ou je ne sais pas  … bref vaut mieux en rire de toute façon on n’y peut rien … j’ai mis un pot de fleurs fanées à la place de ma télé … plus art déco, moins vivant et pas mal plus chiant la nature morte ….

Bonne soirée télé …

Gros bisous,

Christine XXXXXX

Retour d’Afrique …. reprise catastrophique !

Bonjour à vous tous !

J’ai su que votre été n’est pas formidable ce qui remet en question mon idée de venir faire une tite visite fin août … mais bon on sait jamais je vais peut-être ramener les 32 degrés qui nous chauffent ici actuellement .. et de toute façon je ne vais pas fêter mes 30 ans loin de vous certain !

 Je suis revenue du Burkina dimanche passé … j’ai été malade presque tout le long, je me suis crevée physiquement à faire du ciment, porter des briques ou encore piocher, je me suis douchée à l’eau froide, j’ai dormi sur une chaise longue à baldaquin (euh ben surmonté d’une moustiquaire … moins princesse …), j’ai dû aller au toilette dans le bois sur un nid de fourmis rouges, j’ai bouffé la même chose pendant des jours et des jours à en être écoeurée, j’ai conduit des heures alors que j’avais une gastro, je me suis fait manger les jambes par des puces urtiquantes, mes cheveux on eu une allure de paille rêche tout le long, j’ai fait ma lessive à la main, j’ai cassé une chaise de patio en plein représentation de théâtre, il a fait 38 degrés le jour, 30 degrés la nuit presque tous les jours avec un taux d’humidité élevé, j’étais sale en permanence, pas maquillée, pas sexy pour deux cennes, pas peignée, mal habillée … j’ai fait un voyage EXCEPTIONNEL ! C’était génial ! J’en ai pris plein la tête, plein les yeux et plein le coeur … j’ai fait des rencontres, tissé des liens, vu des paysages splendides, observé un troupeau d’éléphants dans leur milieu naturel, aperçu des hippoppotames nager, me suis assise sur un crocodile (oui oui pour vrai !), ai cohabité avec des geikos, traversé une cascade pieds nus, escaladé d’immenses dômes en granit, bravé les vendeurs sur les marchés, partagé les danses et chants des habitants, vu des levers et couchers de soleil magnifiques, endormi au son des cigales, réveillé par le chant du coq, me suis émerveillée devant des ciels étoilés incroyables….

J’ai repris le boulot le lendemain, pas besoin de vous dire que je n’ai pas été très efficace, j’étais trop fatiguée … ça fait 3 jours et je commence à peine à être moins fatiguée … vous devez vous demander pourquoi je n’ai pas pris de congés ? Tout simplement parce que après 25 jours passés avec le groupe 24h sur 24h, j’avais peur de me sentir seule … la séparation d’avec les enfants n’a pas été facile, on s’était tous attachés les uns aux autres …..

Je vous laisse sur ce premier message de retour ….

Gros bisous,

Christine XXXX Cool

Retour en terres françaises ….

Hello gang de Québécois !

Je suis bel et bien de retour dans mon HLM de Floirac, saine et sauve, au terme d’un vol qui s’est bien déroulé et pendant lequel j’ai réussi à somnoler environ une heure… En plus quand j’ai pris ma place, j’étais super contente, j’avais plein d’espace devant pour allonger mes jambes (j’ai jeté une regard bien méprisant à tout le monde autour parce que MOI j’avais eu une bonne place ..) ben j’aurais pas dû … en effet, j’ai pas pu m’allonger une maudite fois les jambes, imaginez-vous donc que cette place plus large était en faite destinée à être un corridor de passage pour ceux qui veulent aller aux toilettes ! Super … y avait quelqu’un qui passait envron toutes les minutes et demi …  et j’ai eu en bruit de fond la flush de toilette … En plus mon trou d’écouteurs ne fonctionnait pas, mais heureusement la fille un peu grano végésaure assise à côté de moi n’aimait pas le type comédie américaine (moi je trouve que le vol passe ben plus vite avec ces films) donc elle m’a prêté ses écouteurs et son trou ! 

 En sortant de l’avion, n’ayant pas personne qui venait me chercher, j’étais pognée pour prendre la navette, 2 trams et un bus … pour faire du mal, j’ai manqué la navette de 2 minutes, j’ai dû en attendre 45 ezt ensuite les trams n’étaient pas du tout synchronisés… je me sentais très très lasse quand j’ai passé le pas de ma porte … j’avais environ 12 livres de courrier … dont 9 de pub …

Bon aujourd’hui je suis encore sur le décalage un peu, ben hâte d’avoir récupérée … 

Sauf la température exécrable, j’ai passé des super vacances, merci encore à tous d’être là tout simplement !  

Gros bisous,

Christine

Ma grand fin de semaine de travail …. Olé !

Salut,

4 jours avant le jour A pour Avion (ou plutôt GAV pour gros autobus volant Indeci).

 Bon comme l’annonce mon titre accrocheur qui donne envie de me lire plus que jamais Cool (et pas une once de modestie en plus), j’ai travaillé samedi et dimanche .. ben oui c’était le concert final des petits à l’opéra de Bordeaux. 7 enfants participaient aux ateliers depuis octobre en vue de CE concert. Au début, bien que ce soit une action que je coordonne, un animateur devait être détaché de ses fonctions pour accompagner les enfants… en manque d’effectif, c’est moi qui les a accompagné tout le long, tous les mercredis matins … je ne pouvais pas les laisser tomber la fin de semaine la plus stressante ! Bon ça l’air le fun et cute de même mais les 7 enfants c’est pas des anges sont presque tous ciblés pour des problèmes de concentration et de comportement … donc ça donne à peu près ceci: JIMMY arrête de courrir, ALICIA assis-toi, JIMMY arrête de parler, MAELIS arrête de parler au voisin, JIMMMMYYYYYYYY (vous avez compris que c’est le plus terrible … celui qu’on a pas envie d’avoir comme enfant, celui qui nous fait haïr notre job, mais aussi celui qui a une histoire qui va avec, qui a besoin qu’on s’occupe de lui plus que tous les autres réunis, c’est ça qui fait tenir ! ) Bon alors samedi, c’était une répétition: réunir les enfants à la mairie, prévoir un goûter, amener les enfants en minibus, garer le minibus en cours de route et prendre le tram (sous la pluie battante et sans parapluie s’il vous plait), changer de tram, arriver en retard, se dépêcher, être trempés, faire la répétition, courrir après JIMMY, avoir chaud, recourrir après JIMMY, remarcher, reprendre le tram, rechanger de tram, bouffer le goûter en marchant parce que les enfants meuuuurrrrrent de faim, reprendre le minibus, courrir après JIMMY et gueuler un peu après aussi, ramener les enfants à la mairie, parler avec les parents, ramener le minibus aux ateliers, rentrer chez nous, faire la bouffe, prévoir la bouffe pour mon chum le lendemain midi, faire le pique nique pour les enfants (ben oui la veille j’étais allée avec un collègue faire l’épicerie pour le goûter du samedi et le pique nique du dimanche et on avait pris genre des barres de céréales, des fruits séchés, des bananes, plein de petites grignotines comme ça … en se disant que les enfants seraient stressés donc qu’ils n’auraient pas très faim … c’était sans compter sur les parents qui m’ont presque tous demandés d’un air paniqué : le pique nique demain, il est bien équilibré au moins ? (regard sceptique, bouche pincé, oeil sévère, conscience en éveil, sens aux aguets, parent poule au garde à vous !) du coup j’ai culpabilisé et j’ai couru acheté du jambon, du poulet, du fromage et j’ai fait des bons sandwichs maison) Donc j’ai fait ça en partie de mon samedi soir (c’est la fêêêêêêête …emoticone ) pendant que mon chum ralait dans le salon (« pourquoi je suis venu si c’est pour être tout seul » râle, râle râle pauvre martyr …emoticone )

 Dimanche matin, récupère le minibus, traîne le grand pique nique sain (dussé-je le rappeler ?) réparti dans 3 sacs, traîne des vêtements de rechange, (j’allais quand même pas m’habiller chic tout de suite sachant pertinemment que j’allais passer mon temps à courrir après JIMMY ! ), ce matin là on avait un chauffeur jusqu’à l’opéra, bien sûr il ne pleuvait plus … donc arriver à l’opéra, dernière générale avant LE concert, heure du pique nique (retour de la pluie), les enfants étaient affamés, ils ont tout bouffé, ensuite je leur ai offert une crème glacée au McDo qu’ils ont tout engloutie avec appétit et sans conséquence (euh sinon que Jimmy a renversé son cornet vanille sur son t-shirt noir, sa tenue de scène, il était tellement sale qu’il a fallu mettre le derrière devant pour pas que ça ait l’air fou… UNe demie heure avant la montée sur scène, j’ai couru enfiler ma robe pour l’occasion (personne d’autre avait prévu quelque chose ils étaient tout en jeans) le spectacle s’est bien passé, ça été super ! Ensuite il y avait un coktail (d’où la robe on ne sait jamais qui on va rencontrer) ben le coktail était hyper cheap, les verres étaient en plastique, pas de vin, ni de mousseux, du jus d’orange et du coke, les tites bouchées goûtaient pas grand chose, j’ai rencontré personne d’intéressant et ça finit 40 minutes plus tard, ils nous ont pratiquement foutu dehors ! Retour à la maison exténuée, retour au boulot ce matin …. Pas chanceuse dans les cérémonies chic, la prochaine fois je mets un jogging  avec un haut en fortrelle !

VIVEMENT LES VACANCES !!!!! ALLLELLLUIA

Salut je vais me coucher, besoin de rattrapper du sommeil ! Ai un colloque demain toute la journée… une grand journée endormante en vue !

Bonne nuit,

Christine XXXXX 

toute une vie avec.... |
MON P'TIT CARNET DE BORD A MÔA |
ludistyle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | un triangle scalène
| Timothée et compagnie
| You will find no interest i...