Pris les culottes à terre ….

Hello tous autant que vous êtes !

 Comment ça se passe ? j’ai entendu dire qu’il annonçait -34 hier à Québec … ce qui .. voyons… fait une différence de 46 degrés par rapport à ici Langue et vous aurai bien compris qu’ici il ne fait pas -46 … oui vous pouvez me détester à l’instant … mais pas plus loin !

 Je dois absolument vous raconter mon souper du personnel (genre de party de Noël qui a  eu lieu jeudi passé) … premièrement j’arrive un peu en retard, je donnais un cours d’anglais ce soir là, donc après les discours, les remises de médailles, de bouquet de fleur, de cadeaux …(je pense que j’arriverai encore en retard toutes les prochaines années si vous voyez ce que je veux dire … euh sauf si j’ai droit à un cadeau je serai à l’heure … ben quoi faut être honnête !) Donc je me joins aux collègues de ma table et me retrouve devant un festin de foie gras et saumon fumé en guise d’apéro … et de soupe de champagne et surtout à côté d’un gars que je ne connaissais pas (j’ai su qu’il avait travaillé deux semaines à la mairie et qu’il avait reçu un carton d’invitation au souper et qu’il était venu … me semble que j’aurais laissé faire … mais pas lui et j’étais pognée à côté …)  … Finalement il est gentil donc je discute un peu avec lui et lui demande, au tournant de la conversation , de me servir de la soupe de champagne … il prend la petite louche et en met une dans le fond de la coupe… j’en avais genre 2 cm et la coupe devait en mesurer 12 … et il me la redonne … « encore un peu s’il te plait » et il me regarde d’un air étonné, quasiment ahuri par ma demande … il rajoute une demie louche … « non mais tu peux en rajouter encore une bonne louche quand même  » et il m’a regardée comme si j’étais genre l’ivrogne de la place (c’était mon premier verre) .. bref il a dû se dire « pauvre femme alcoolique … » emoticone bref ça commençait bien ! En arrière plan il y avait un spectacle style cabaret, avec des filles tout en seins et tout en fesses et toutes bien foutues (salopes emoticone) qui se dandinaient sur un moyen temps .. de quoi te faire sentir coupable d’avoir hâte au repas qui s’en venait … (et bien sûr il y avait un collègue qui était debout la langue sortie et qui regardait les filles avec un air affamé …pauvre mec …) bref suit le homard en entrée  .. hummmmmmm (moins bon qu’à Québec par contre) et le gigot d’agneau avec ses flageolets (un vrai tue l’amour le flageolet lorsqu’il est digéré) et son flan de légumes … et pour dessert une omelette norvégienne, genre de bûche glacée .. euh moi j’ai pas aimé j’ai trouvé ça dégueu …mais j’étais la seule donc ne vous fiez pas à mon jugement, les filles-toutes-en-fesses avaient dû me complexer …

Ensuite vint la danse … alors je m lève et j’ai dansé pendant les 3 heures qui ont suivi, avec mes talons hauts et mes pieds qui me criaient « pitié » sur des airs très actuels tels que « cotton eyed joe » et « shake rattle and roll » .. bref c’était ben plaisant de danser avec tout le monde .. tout ça entrecoupé de chacha et de tango et de salsa …. en moment donné l’animateur de la soirée nous dit dans le micro » bon tournez vous vers les gens assis aux tables et invitez les à danser » … tout le monde obéit y compris moi qui invite un monsieur d’un certain âge (entre 65 et 70), un peu corpulent (vous savez le genre petites jambes et grosse bedaine) élégant dans son costume cravate beige et ses chaussures chics (je ne choisis pas n’importe qui… en fait j’ai pris le plus proche) il prend ma main et se lève tout content et nous entamons un pas de danse … Nous n’avons pas fait un tour que j’entends un « oh » paniqué de sa part et me rend compte que son pantalon est tombé à ses chevilles, il est maintenant en veston, cravate et caleçons noirs, son pantalon bien bas sur ses chaussettes, les jambes à l’air et toutes les personnes assises autour le regardent et moi j’ai rien trouvé de plus intelligent à répondre que « Oh » et là j’avais envie de rire, mais je ne pouvais pas pauvre monsieur qui a remonté son pantalon dans le temps de le dire et qui s’est rassis illico presto et qui m’a regardée d’un air fâché comme si c’était ma faute s’il s’était ridiculisé .. et il a sacré son camp peu après … moi j’ai couru un peu loin pour éclater de rire en paix ! A chaque fois que j’y repense je suis bien crampée.. je me suis endormie  en riant.. j’ai ri en me levant, dans le train qui m’amenait à Paris le lendemain, le train qui m’a ramenée, avec ma mère à qui je l’ai raconté … ça me fera de quoi à penser pour les jours de déprime ! (comme ma photo de deuxième année ça … avec mon jogging et mes dents)

Bref je suis rentrée vers 1h15 et le matin et je devais me lever à 4h15 pour prendre le train vers Paris pour une réunion le lendemain .. pas besoin de vous dire que la nuit a été courte, que j’avais un grosse voix rauque quand le taxi est passé me prendre, que j’ai dormi affalée comme une grand vache dans mon banc de train, que la journée de réunion a été longue et endormante, que le soir je me suis précipitée dans mon hôtel 2 étoiles et me suis couchée tôt ! Samedi, journée ballade à Paris c’est le temps des soldes … j’ai dévalé la rue du Commerce d’un pas sautillant, carte bancaire en mains, l’oeil à l’affut des bonnes affaires ! j’ai acheté une énième paire de chaussures, mais elles sont teeeeeeellement beeeeeelles … en moment donné ma copine Edith m’appelle et me demande si j’ai vérifié que mon train roulait bien à l’heure annoncée sur mon billet .. toute surprise je lui demande pourquoi et là elle me dit :  » il y a une tempête (de vent) effroyable sur Bordeaux (150 km/h)… il y a des morts et les ponts sont fermés et les transports en commun ne fonctionnent pas, et l’aéroport est fermé, ainsi que les lignes de chemin de fer qui sont bloquées par des arbres qui sont tombés ! » moi: « Ah ouin, ici il fait super beau » … très loquace comme réponse pour elle qui était dans la tempête ! BRef j’ai appelé le compagnie de train qui m’a dit qu’elle ne savait pas qu’il fallait attendre que pour le moment tout était bloqué … j’ai fini ma journée de ballade sans stress d’un pas paisible et je me suis pointée à la gare une heure avant pour vérifier que mon train roulait bien, surtout que sinon il fallait que je prévois une nuit d’hôtel supplémentaire à mes frais ! mais finalement le traffic vers Bordeaux avait repris, mais juste vers BOrdeaux pas au-delà où des arbres bloquaient encore toute circulation .. OUF ! Je suis arrivée à bon port à la bonne heure … mais les dégâts sont impresisonnant, on se croirait au lendemain d’un ouragan ou dans le film twister!

Aujourd’hui, je dois préparer mes boîtes de déménagement … ark … mais bon je me dis qu’en cas de déprime devant les boîtes qui n’en finissent plus, je pourrai repenser à mon cavalier qui a perdu ses culottes sur la piste de danse ….

A bientôt,

Gros bisous,

Christine xXXX

 


Répondre

toute une vie avec.... |
MON P'TIT CARNET DE BORD A MÔA |
ludistyle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | un triangle scalène
| Timothée et compagnie
| You will find no interest i...